Le GROUPE ISF lance son journal de la Réforme de la Formation Professionnelle

Réforme de la formation professionnelle

Nous décortiquons pour vous la LOI n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel !

 

Cette loi est une grande transformation pour les citoyens dans l’accès à la connaissance et aux compétences. Une centaine de textes d’application seront nécessaires pour une entrée effective du texte. Il est probable que tous ne soient pas pris en compte avant le 31 décembre 2018 : en effet, l’entrée en application des dispositions sur le titre I, consacré à la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, s’étale jusqu’au 31 décembre 2021.

 

12 changements majeurs qui concernent la consommation de formations, que ce soit par un salarié, un demandeur d’emploi ou bien une entreprise :

- Monétisation du CPF

- Majoration des droits pour les salariés non qualifiés

- Pas de proratisation des droits pour tous les salariés à temps partiel à partir de 50 %

- Accessibilité et autonomie du salarié

- Remplacement du CIF par le CPF de transition

- Un nouveau conseil en évolution professionnelle pour l’accompagnement des salariés

- Davantage d’accès à la formation pour les demandeurs d’emploi

- Solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès des salariés des TPE et PME à la formation

- Simplification de la contribution à la formation professionnelle pour les entreprises

- Collecte des cotisations par l’URSAFF et instauration d’un nouveau circuit financier avec la création de l’agence « France Compétences »

- Simplification de la construction du plan de formation

- Redéfinition de l’action de formation qui vise l'élargissement de la notion de formation

 

Ces 12 axes de changement sont destinés à transformer en profondeur la formation professionnelle afin de la rendre plus claire et plus accessible aux différents acteurs de ce secteur d’activité. Le but est de donner l’envie et l'opportunité d’une montée en compétences quel que soit le statut des personnes concernées.

L’objectif affiché par la ministre du travail « s’appuyer sur les compétences de chacun et les développer pour favoriser l’ascenseur social ».

 

Retrouvez-nous dans nos 12 prochains numéros dédiés à ces axes de changement !

 
précédent
suivant


Copyright © 2015 GROUPE ISF - GROUPE ISF - Tous droits réservés
Réalisation Mediapilote - propulsé par E-majine